CAVERNE
(de Platon
ou du jeu
The Forest
au choix)

SLENDERMAN
FANTÔMATIQUE



DOWNLOAD PORTFOLIO
WORK
Alix Desaubliaux
BACK
Lyon - Paris
alixdesaubliaux (a)
gmail . com
Formation

DSRA Research / Digital Arts ENSBA Lyon, 2017-2020
DNSEP Option Art with honours, ENSAD Nancy, 2016
DNAP Option Art with mention, ENSAD Nancy, 2014
Propedeutic year Option Animation LISAA Paris, 2011

Biographie

Artist-researcher at the Digital Research Unit at ENSBAL, Lyon, Alix Desaubliaux’s protean practice goes from 3D printing and ceramics, chemicals and electronics to video games creation. She explores the relationship that human build with virtual entities and materialise thoses exchanges through the set up of experimental laboritories. She opens up a dialogue between digital agents, mineral matter, DIY machines, video games characters and their background and mythology.

What kind of gaze we can project on thoses entities that are nowadays fully part of our world? What can be their viewpoint and their way of being?

Her theoretical research explores problematics around materiality, environnements and behaviors in game, limits and experimental narration. She attempt to build connexions between digital and biology, making analogies between animals, ecosystems, zoopsychology and tries to have a speculative and poetic approach of some kind of digital ethology.


Artiste-chercheuse au sein de l’unité de recherche numérique de l’ENSBAL de Lyon, Alix Desaubliaux développe une pratique protéenne, de l’impression 3D et la céramique, à la chimie, l’électronique et la création de jeux vidéos. Elle explore la relation que les êtres humains construisent avec les entités virtuelles et matérialises ces échanges à travers la mise en place de laboratoires expérimentaux. Elle met en dialogue ces agents virtuels, la matière minérale, les machines DIY et les personnages de jeux vidéos à travers leurs mythologies.

Quel regard projetons-nous sur ces entités qui font désormais pleinement partie de notre monde? Quel peut être leur manière d’être et leur façon de nous regarder, nous?

Sa recherche théorique explore les problématiques liées à la matérialité, les environnements, les frontières et les comportements des agents et des joueurs en jeu, à travers des narrations expérimentales. Elle tente de construire des connexions entre le numérique et la biologie à travers des analogies entre le monde et la psychologie animale, les écosystèmes et tente d’avoir une approche spéculative et poétique d’un genre d’éthologie numérique.